S'exporter est pour quelqu'un d'aussi français difficile, mais pas impossible !
En attendant le plastichien mène parfois le dimanche ses paveintavures prendre l'air.
Certaines en profitent pour se fondre dans le paysage et il doit les rappeler longtemps dans la forêt.

 

 

 

 

Dans s'exporter il y a du sexe,
certaines paveintavures s'y adonnent en deux dimensions silencieuses.

 

Plus près !

 

Encore plus près !

Moqueuse muqueuse dont nous ressortirons à l'air libre et iodé du bord de mer.

Direction : le pays basque.

Pour revenir  la page d'accueil