DOSSIERS SECRETS

L'invisible

Station : " SERRE-VISSE "

 

 

Mais d'abord un petit poème squelettique pour nous mettre dans l'ambiance :

Sa soeur atrocement jetée, l'étranglée habitait la mort, brune profession
Découpée, elle accouche de deux petites filles lacets
Miraculées du chasseur mystérieux au couteau électrique
Et les offre à l'homme assassin des animaux qui brûle les enfants
Dans une malle en face du train électrique
Et étranglée macabre à croquer les démons au fond d'un atroce canal
D'assassinées au couteau-scie comme les poissons

Nous voilà dans l'ambiance, regardons le programme :

" Tortures en tout genre et à toute heure, 7 jours sur 7. dimanche et jours fériés. Visite téléguidée et présentation de nos sévices par des professionnels agréés. Stages et ateliers possibles sur modèle vivant (pensez aux boules Quies)."

Très allêchant, allons-y vite !

Première impression, c'est propre et les outils sont bien rangés !

Un groupe d'étudiants tortionnaires revêtus de l'anonima* traditionnelle se reposent.

" Serre-visse, serre-visse " plaisantent les apprentis tourmenteurs.

* l'anonima : Tenue de travail préféré des tortionnaires, ample, pratique et peu salissante.

Gégène, le petit ainquisiteur nous présente quelques uns de ses ainstruments favoris :

- Le " Casse-couilles "

Très efficace, il demande cependant du doigté (voir schéma) sinon on peut se faire très mal aux pouces.

 

 
- Un tranchoir à idées de Lyon (avec sa décoration), son système de récupération et son mélangeur.
Les idées trop petites sont relachées afin qu'elles puissent grandir même si mon charcutier n'est pas d'accord.

 

a) Le coupe-ongles en silex
b) Un dégorgeoir déja bien rouillé mais qui rend toujours sévice (pardon, service).
c) duo de pinces sans-rire, elles vous feront perdre instantanément l'envie de rigoler.


a)

Certains objets sont bien étranges comme ce " bouche-anus " en cuivre ajouré avec panneaux de filigrane.
De nombreux cabochons d'ambre, de verre polychrome et d'émaux rehaussent l'ensemble

b)

Et que dire de cette " rape à gland " en os si ce n'est que l'auteur du site n'en a pas besoin car il pèle très bien tout seul.

c)

Cependant, tout ne fonctionnait pas parfaitement, " l'écorcheuse " donnait beaucoup de soucis.
" Pire qu'un épluche-patates, elle laisse plein de gros morceaux, ce n'est pas normal !" s'inquiétait, les mains dans le cambouis sanguinolant, un fonctionnaire territorial.
" Et juste le jour des journées du patrimoine !"

 

Un couple d'acheuléens ressortent de la visite, ils restent sans voix.
Ce prénéandertalien est sous le choc biface.

 

 
Pour revenir à la page d'accueil